Les pygmées dans les sites de l’école primaire Mwangaza et de l’Institut Mabalako, dans la commune rurale d’Oicha, chef-lieu du territoire de Beni dans le Nord-Kivu, s’insurgent contre le comportement qu’affichent certains garçons de ce quartier qui se donnent à l’exploitation sexuelle des filles pygmées dans cette partie.

Vanta Baleyi, président de dits sites révèle que ces jeunes garçons ont déjà rendu grosse plusieurs filles pygmées et prennent malheureusement fuite. Ainsi il appelle ces jeunes à prendre ces filles grosses en mariage.

“Nous déplacés, sommes vraiment souffrants surtout nos jeunes filles. Elles sont souvent dérangées par des jeunes garçons du milieu, parmi elles, nombreuses sont devenues grosses et malheureusement les auteurs de ces grossesses ne sont pas identifiés. Et nous nous demandons, comment ces jeunes garçons quittent nos filles une fois grosse .Si vous avez besoin d’une femme pygmée, il faut que vous puissiez la prendre en mariage”, exhorte t-il.

La personne ressource ajoute que ces filles traversent des moments difficiles d’où son appelle à une aide urgente avant que le pire n’arrive dans ces sites. Il faut le dire, de centaines des pygmées vivent dans des salles de classe des écoles citées ci-haut depuis plusieurs jours. Ils ont fuit des atrocités des rebelles ougandais de forces démocratiques alliées (ADF) dans leurs villages.

Gires Kasongo

By 24news