Le coordinateur actuel de Lamuka est revenu sur les violations de la constitution sous le régime de Félix Tshisekedi. Le président du parti politique ECIDÉ pointe du doigt l’instrumentalisation de la justice.

Martin Fayulu a réexaminé les nominations des juges de la Cour Constitutionnelle par le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, le 17 juillet 2020. Pour lui, ces nominations sont rien d’autre qu’inconstitutionnelles.

Il est également revenu sur les attributions du bureau d’âge de l’Assemblée Nationale. Fayulu estime que la Cour Constitutionnelle a mal interprété ces attributions au profil de Félix Tshisekedi qui voulait instaurer une crise.

Martin Fayulu se dit étonné de voir les ambassadeurs continuer à négocier avec le régime Tshisekedi qui ne peut respecter ses engagements.

Le candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2018 estime que ces violations flagrantes de la constitution n’engagent que Félix Tshisekedi et non le peuple congolais à qui il invite à la vigilance.

Hugues Mpaka Mutwefa Breloc

By 24news