La société civile de la République démocratique du Congo entend se mobiliser pour prêter mains fortes à la justice pour que tous les noms cités dans le double assassinat de Floribert Chebeya et Fidèle Bazana répondent de leurs actes de façon équitable.

Dans un communiqué rendu public ce vendredi 12 février, Christopher Ngoyi coordonateur National de cette structure de la troisième voie, joint sa voix à celle des autres pour exiger la réouverture du procès qui selon lui a été bâclé.

«la société civile relaye haut et fort les pleurs des familles des illustres disparus ainsi que les attentes des congolaises et congolais qui ne jurent que sur la réouverture du procès dont plusieurs Zones d’ombre avaient été délibérément imposées et entretenues dans le but de préserver les vrais commanditaires», explique Christopher Ngoyi avant de soutenir ;

«La société civile s’investira sans relâche afin que toute personne citée quel que soit son rang réponde de ses actes de façon équitable.»

En outre , le coordonnateur national de la société civile du Congo qui s’est dit stupéfait des récentes révélations diffusées par RFI sur ce dossier, entend mobiliser son énergie pour faire éclater la vérité.

Faustin Kalenga

By 24news