L’humanité célèbre chaque le 12 février de l’année, la journée internationale des enfants soldats. Cette journée n’est pas passée inaperçue à Beni dans la province du Nord-Kivu. Plusieurs activités y relatives ont été organisées par des organisations de protection des droits de l’Enfant.

C’est à l’exemple du parlement d’enfants qui a tenue une conférence de presse. Jason Kathya Muhiwa, président du parlement d’enfants grand nord, a indiqué que plus de trois mille cinq cent (3 500) enfants sont éxploités par des groupes armés dans les territoires de Beni et Lubero. Celui-ci apppelle à l’implication de tout le monde pour mettre fin au recrutement des enfants dans les groupes armés.

De son côté, l’ONG-DH Actions concretes pour la protection de l’enfance (ACOPE) a reuni quelques enfants au tour du thème “Tous ensemble pour atteindre l’objectif zéro enfant soldat en RDC”. Il a été l’occasion pour cette organisation non gouvernementale de lancer le projet d’appui à la réinsertion socio-éconimique des enfants sortis des groupes armés sur l’axe routier Beni-Mbau-Oicha, dans le territoire de Beni au Nord-Kivu.

ACOPE appelle pour sa part les groupes armés à déposer les armes pour le retour de la paix non seulement dans la région de Beni mais sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo.

Gires Kasongo

By 24news