Il s’oberve la recrudescence de l’insécurité dans le secteur de Ruwenzori en territoire de Beni au Nord-Kivu ces jours-ci, caracterisée par la tuerie de civils par les rebelles ougandais de forces démocratiques alliées (ADF). Des civils périssent dans des attaques rebelles soit dans des agglomérations soit surpris dans des champs.

Selon l’armée, le non-respect des mesures de protection par la population serait à la base de cette situation. Le commandant des opérations sokola 1 grand nord, le Général Major Peter Cirimwami, invite les uns et les autres à la sensibilisation de la population afin de mettre fin à cette tregédie.

“Il n’y a pas un problème d’effectifs militaires, mais plutôt il y a un problème de non-respect des mesures de protection par la population et sur lequel nous sommes en train de travailler. C’est pour cela que j’invite les hommes de média à nous appuiyer pour qu’on continue à sensibiliser la population afin qu’elle respecte ces mesures”, a-t-il indiqué.

Il faut rappeler qu’au moins dix (10) civils ont été tués par les rebelles ADF dans une nouvelle attaque qui a pris pour cible les entités Libokora et Kambathule, la nuit de lundi à ce mardi 16 février 2021.

Gires Kasongo

By 24news