Les faits se sont produits ce vendredi 19 février les avant midi,.alors que Joseph Kabila et quelques caciques du PPRD se trouvent à Lubumbashi où la sécurité est menacée du jour au lendemain, Félix Tshisekedi s’emploie à désarmer à pas de tortue son prédécesseur.

«Le 123ieme bataillon infanterie Spéciale basée à GLM et à kingakati ( résidences officielles de Joseph Kabila) a été levé pour rejoindre son unité d’origine qui est le 12ieme régiment spécial situé à Mbanza ngungu dans le Kongo central», confie une source sécuritaire à 24 News.

Cette option militaire intervient dans un contexte sécuritaire très complexe où depuis quelques jours, la paix dans la vile de Lubumbashi est menacée. Plusieurs voix dont celle e Gabriel kyungu pointent du doigt Joseph Kabila et ses anciens collaborateurs.

Pour plusieurs observateurs avides, le nouveau régime doit mettre en place des stratégies afin de déjouer toutes tentatives susceptibles de créer les violences surtout au Katanga. Ainsi la vigilance doute être de mise à l’endroit de l’ancien Chef de l’État et du général John Numbi.

Faustin Kalenga

By 24news