Le gouverneur de la ville de Kinshasa et la Police Nationale Congolaise/ville de Kinshasa pourront être traduits en justice. Prince Epenge a promis de faire respecter des droits après son arrestation.

Après avoir été arrêté puis libéré pour avoir manifesté devant l’ambassade du Rwanda à Kinshasa vendredi 18 février dernier, Prince Epenge, membre du parti politique ECIDÉ de Martin Fayulu, annonce qu’il saisira la justice contre le gouverneur de Kinshasa et la PNC. Pour lui, ses droits ont été bafoués.

« Je vais porter plainte contre NGOBILA et la police politique de TSHISEKEDI pour la violation de mes droits constitutionnels.
Notre liberté de manifestation est non négociable. Nous redescendrons dans la rue bientôt pour l’intérêt de notre peuple qui souffre » a-t-il fait savoir.

Plusieurs membres du parti cher à Martin Fayulu, candidat malheureux à l’élection de décembre 2018, avaient été arrêtés devant l’ambassade du Rwanda pendant cette marche pacifique.

Hugues Mpaka Mutwefa Breloc

By 24news