Convoqué à Kinshasa deux semaines plutôt par la justice militaire pour s’expliquer sur le Crash de deux hélicoptères de l’armée en Ituri dans la province de la Tshopo où il est responsable des opérations militaires, le général Zelwa Katanga dit “Djadjidja” s’est fait surprendre par un des policiers impliqués dans l’assassinat des défenseurs des droits de l’Homme Floribert Chebeya et Fidèle Bazana qui cite publiquement son nom comme propriétaire de la concession où serait enterré le corps de Fidèle Bazana.

Dans une conférence de presse au lendemain de ces nouvelles révélations,les avocats de la partie civile avaient pour ce même fait, annoncé avoir déposé une plainte contre le général Djadjidja pour le rôle joué dans cet assassinat alors qu’au début la thèse soutenue était celle de la concession du général John Numbi qui aurait servi à l’enterrement de Fidèle Bazana.

Selon les sources sécuritaires, le général Djadjidja est depuis ces révélations placé en résidence surveillée jusqu’à la fin de l’enquête. La même source confirme que l’officier militaire n’est encore là poursuivi pour rien, mais la justice souhaite l’entendre sur le rôle joué dans le double assassinat de Floribert chebeya et fidèle Bazana.

Faustin Kalenga

By 24news