La ville de Lubumbashi est depuis un temps en proie à l’insécurité causée par les miliciens Bakata Katanga dont le responsable est Gédéon qui selon certains observateurs a des liens avec les politiques de l’ancien régime.

C’est dans ce contexte que la commandant de la garde républicaine général major Christian Tshiwewe a conduit à Lubumbashi plusieurs centaines des éléments de la garde républicaine hier dimanche 21 février venus de Kinshasa pour renforcer la sécurité à Lubumbashi et les deux sites présidentiels qui ont été attaqués par la récente attaque des Bakata Katanga.

Arrivés ce dimanche à Lubumbashi, les éléments de la garde républicaine ont marqué leur présence par une parade militaire à travers plusieurs grandes artères notamment, l’avenue kabalo avant de se rendre sur les sites présidentiels.

Faustin Kalenga

By 24news