La décision est tombée à l’issue du conseil de sécurité présidé par le chef de l’État congolais, ce mardi 23 février 2021, auquel il a été associé le ministre des affaires étrangères.

Selon Marie Tumba Nzeza, il est formellement interdit aux ambassadeurs et autres diplomates de quitter Kinshasa sans informer le chef de la diplomatie congolaise.

Cette décision fait suite au meurtre de l’ambassadeur d’Italie en RDC, tué lundi 22 Février au Nord-Kivu alors qu’il se rendait à Rutshuru pour une mission humanitaire du PAM.

Faustin Kalenga

By 24news