Imbroglio sur le déplacement de l’ambassadeur de l’Italie en RDC, Luca Attanasio, au Nord-Kivu ayant conduit à son assassinat le 22 février dernier. Le ministère des affaires étrangères dit n’avoir pas été informé de son déplacement.

Dans sa version des faits, la Direction Nationale du Protocole d’Etat a, dans un communiqué de mise au point publié ce 27 février 2021, rapporté que l’ambassade d’Italie avait sollicité l’accès au salon diplomatique de l’aéroport International de N’djili en faveur de Luca ATTANASIO, Ambassadeur d’Italie, accompagné de Monsieur Alfredo Bruno RUSSO, Consul et Monsieur Vittorio LACOVACCI, attaché d’Ambassade, assisté par Monsieur Floribert BASUNGA, Chauffeur, qui se rendaient à Goma et à Bukavu, du 19 au 24 février 2021.

La Direction Nationale du Protocole d’Etat avance en disant que l’ambassade de l’Italie avait, par la suite, annoncé l’annulation de ce voyage vers la province du Nord-Kivu.

Cette cellule du ministère des affaires étrangères s’est vue étonnée d’apprendre l’assassinat de Luca Attanasio le 22 février, par les réseaux sociaux, alors que son déplacement avait été annulé.

La La Direction Nationale du Protocole d’Etat et le ministère des affaires étrangères ne reconnaissent, donc, rien quant au voyage du diplomate italien ayant conduit à son assassinat.

Hugues Mpaka Mutwefa Breloc