Depuis l’élection du bureau définitif de la chambre haute du parlement tenue mardi dernier , la tension monte au sein de l’Union sacrée.

C’est le cas de la réaction du député national Mohindo Nzangi qui a exprimé son mécontentement lors d’une sortie médiatique.

Il fustige l’ absence des membres de sa famille politique dans le nouveau bureau.

Notons par ailleurs que lors de l’élection, José Endundu , membre de “Ensemble pour la République”, candidat au poste de deuxième vice-président, avait désisté en faveur de Mossai Sanguma face à Valentin Gerengho.

Ces enjeux politiques expliquent selon certaines sources la présence à Kinshasa depuis mercredi 03 mars du chairman Moise Katumbi, président de “Ensemble pour la République “pour tenter de calmer la tension.

Annitha Kangudia