Le blocage du canal de Suez depuis le mardi 23 mars par le cargo Japonais Ever Given de la compagnie taïwanaise Ever Green coûte 8 milliards d’euros en marchandise.

Ce canal a une importance très lucrative car 12% de la marchandise internationale passe ce cours d’eau qui relit l’Europe et l’Asie.

Entre 327 navires parmi lesquels 24 venant de deux cotés et ceux transportant les combustibles sont en attente du deblocage de ce precieux canal de Suez , ce qui a provoqué la hausse mondiale du prix du pétrole à plus de 2%.

Ever Green , le navire japonais de la compagnie Taïwanaise EverGreen marine corporation etait fabriqué en 2018 , et est l’un des plus grands navires porte-conteneurs , capable de charger 20.000 conteneurs et mesure 400 metres de longueur, l’espace de 4 terrains de football.

Ce navire a échoué au canal de Suez à cause des vents forts et une tempête de sable qui ont reduit la visibilité.

Initialement le gouvernement égyptien, a déclaré que ce problème sera resolu dans quelques heures , après quatre jours ,une entreprise hollandaise qui a été contactée pour coordonner les opérations de draguage et espacement du navire a declaré que le deblocage peut durer des semaines.

Cette information a été contredite par le gouvernement égyptien qui affirme que les travaux du dragage et de la libération de la proue ont déjà atteint 87 %.

La grandeur des navires construits ces 10 dernières années paraît très étroit à cause de l’expansion du commerce mondial, de ce fait , le canal de Suez construit vers la fin du 19e siècle n’a pas été suffisament grand pour éviter un tel blocage qui coute 3.5 millions de € par heure et qui peut pousser certains navires à opter pour naviguer, plusieurs milliers de kilomètres supplémentaires en contournant le continent africain par le Cap de bonne espérance pour atteindre leurs destinations.

Ce qui impliquera des gaspillages supplementaires avec une hausse sur les prix des produits et services.

 

Zephy Pengume