Pour la participation de son parti le Mouvement de Libération du Congo, le leader de cette formation politique Jean-Pierre Bemba n’a pas posé trop des conditions au Chef de l’État Félix Tshisekedi. Le charman s’est contenté de quatre portefeuilles qui lui étaient attribuées puis reçu en baisse pour ne garder que deux

L’ancien vice-président de la République est resté très flexible et a pris ce qui lui a été proposé. Alors que les tractations pour la formation de ce gouvernement se sont tirées à longueur, le MLC n’a donc pas enregistré des tensions en son sein pour les postes ministériels. Très tôt, la liste des candidats du parti a été transmise au premier ministre et le parti n’attend que la publication du gouvernement

Le leadership de Bemba sur ses collaborateurs au sein du MLC a beaucoup jouer pour qu’il n’y ai pas des tensions en rapport à la désignation des candidats qui pourront occuper ces postes.

La Rédaction

By 24news