La situation sécuritaire demeure préoccupante dans la région de Beni au Nord-Kivu, caracterisée par la tuerie de civils par les rebelles ougandais de Forces Démocratiques Alliées (ADF).

Depuis environ sept ans, ces assaillants commettent des exactions sur la population civile.

Suite à cette situation, une sorte de méfiance a été observée entre la population et les services de sécurité.

La nouvelle société civile congolaise du territoire de Beni, déplore cette situation et appelle la population à l’incivisme fiscal, pour exiger l’implication du Gouvernement central d’endiguer le phénomène ADF dans cette zone.

Moïse Paluku Kiputulu coordonnateur de cette structure citoyenne soutient par ailleurs les manifestations initiées les mouvements citoyens et groupes de pression à Beni pour exiger le départ de la Monusco et le rétablissement de la sécurité dans la région.

Gires Kasongo