En quête d’un nouveau sélectionneur devant conduire les Léopards de la RDC aux éliminatoires du Mondial Qatar 2022, la Fédération congolaise de football association (FECOFA) tente de convaincre quelques techniciens.

Le belge Michel Preud’homme (62 ans) était la priorité de la FECOFA. Mais celui-ci n’est pas prêt pour succéder à Christian N’sengi Biembe, qui a échoué à qualifier la RDC à la prochaine CAN.

Actuel vice-président de Standard de Liège, Michel Preud’homme arrive en fin de contrat en juin prochain avec une saison de plus en option.

Ce qui ne lui permettra pas de prendre la sélection nationale de la RDC (Les Léopards) pour la campagne éliminatoires de la Coupe du monde « Qatar 2022 ».

Du coup, un plan B a été levé par la FECOFA. Elle jette son dévolu sur un ancien sélectionneur de la Belgique Marc Wilmots.

Ce dernier a été notamment, sélectionneur de la Belgique, de la Côte d’Ivoire et récemment de l’Iran.

Il a dirigé aussi les staffs de Schalke 04 et de Saint Trond. Pour la FECOFA Marc Wilmots présente un profil acceptable pour pourra lui être utile pour les prochaines échéances qui attendent les Léopards.

Selon les sources de la FECOFA, les pourparlers seraient en cours pour réussir à faire signer le technicien belge un contrat.

Depuis son départ de la sélection iranienne en 2019, Marc Wilmots est libre. Plusieurs sources indiquent que le technicien belge de 52 ans serait déjà tenté de coacher Cédric Bakambu, Yannick Bolasie, Dieumerci Mbokani, Jackson Muleka, Chancel Mbembe … lors des qualifications pour le Mondial 2022.

Armel LANGANDA