La décision a été annoncée au conseil des ministres mercredi 7 avril 2021 par le président ivoirien Allassane Ouattara qui a rappelé que tout individu droit de rentrer librement dans son pays.

Dans son discours aux membres du gouvernement, le chef de l’État ivoirien a également insisté sur les avantages d’un ancien président dont doit jouir Laurent Gbagbo notamment la sécurité, et une prime mensuelle conformément aux lois du pays.

Cette autorisation est également autorisée à l’ancien ministre de la jeunesse Charles blegoudé qui , comme Laurent Gbagbo a été acquitté totalement par la cour pénale internationale.

Faustin Kalenga