Les activités socio-économiques sont paralysées à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu ce jeudi 08 Avril 2021.

La situation est consécutive à l’appel des mouvements citoyens et groupes de pression qui ont décrété deux jours ville morte pour exiger le départ de la Monusco et le rétablissement de la sécurité dans la région de Beni.

Déjà tôt le matin de ce jeudi, des manifestants ont été visibles dans les coins chauds de la ville. Selon les sources d’un cadre d’un parti politique de la place, trois (3) manifestants ont été interpellés par les services de sécurité pour trouble de l’ordre public.

La même situation est vécue dans les villes de Beni et Butembo, dans la commune rurale d’Oicha, chef-lieu du territoire de Beni.

À Beni, un militant du mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA) a été touché par balle tirée par un militaire.

La victime poursuit des soins à l’hôpital général de référence. Des coups de balle se font encore entendre au centre-ville.

Gires Kasongo