Trafigo copy
Sonas
Spécial Auto Garage
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

Après la destitution de Zoé Kabila, les réactions se multiplient tant dans la sphère politique que sociale.Cette fois, c’est Jaynet Kabila qui n’a pas tardé à déplorer la démarche entreprise par l’assemblée provinciale du Tanganyika.

Pour l’élue de Kalemie et sœur ainée du gouverneur déchu, les députés de la province du Tanganyika n’ont pas respecté la procédure normale de destitution d’un gouverneur inscrit dans les règlements intérieurs de l’Assemblée provinciale.

« Je ne crois pas que ce sont des choses qui peuvent vraiment égayer qui que ce soit aussi longtemps que la loi n’est pas observée et suivie. Vous savez, il y a la loi qui montre quelles voies suivre pour destituer un gouverneur inscrit dans les règlements intérieurs de l’Assemblée provinciale et dans notre constitution », a-t-elle déclaré

Jaynet Kabila invite, par ailleurs, le président de la République d’user de tout son poids en tant que garant de la Nation afin que Zoé Kabila soit rétabli dans ses fonctions.

« Le cher de l’Etat connaît ces choses, et comme il est le garant de bon fonctionnement des institutions, ce n’est pas seulement des institutions au niveau national mais aussi au niveau provincial et partout ailleurs, je pense qu’il doit prendre ses responsabilités en main, qu’il fasse ce qui est juste, ce qui montrera que la loi est respectée parce que nous avons notre constitution, nous savons ce qu’elle dit, il y a les lois du pays et nous savons ce qu’elles disent aussi. Et notre justice qui semble fonctionner à double vitesse, ça aussi, Il doit suivre », a-t-elle ajouté

Rappelons que Zoé Kabila a été destitué jeudi dernier. Il était accusé notamment de mauvaise gestion, de détournement de fonds et de manque de leadership.

Tshokuta ben andré

By 24news