Trafigo copy
Sonas
Spécial Auto Garage
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

Depuis la Guinée Conakry où il se trouve, l’ancien premier ministre Augustin Matata est monté au créneau pour dénoncer “Une justice instrumentalisée” , alors qu’il est attendu pour justifier plusieurs millions de dollars disparus dans le projet agro-industriel Bukanga Lonzo.

«Depuis Conakry où je me trouve au service de l’Afrique, j’ai décidé d’écourter mon séjour pour affronter une justice instrumentalisée», a écrit l’ancien premier ministre.

Par ailleurs, l’homme à la cravate rouge dit être fier d’avoir servi le pays en tant que fonctionnaire de l’État.

Rappelons que depuis plusieurs mois, les bruits de détournements dans le projet bukakngalonzo courent dans tous les sens. L’inspection générale des finances avait dans son rapport fait état de près de 200 millions de dollars non justifiés et dont le partage était fait “entre les personnes qui ont des immunités parlementaires”.

Dans une conférence de presse, Augustin Matata Ponyo avait dénoncé les interférences politiques extérieures de ses anciens sociétaires du PPRD qui en voulaient à sa tête, ce qui par ailleurs l’a poussé à démissionner.

Faustin Kalenga

By 24news