Trafigo copy
Sonas
Spécial Auto Garage
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

Où enterrer un parent décédé ? c”est l’une d’epineuses questions qui caractérisent le processus de la conduite à la dernière demeure de sien. A Kinshasa, l’on compte bien entendu plusieurs cimetières dont les coûts se différent en fonction de l’emplacement, la qualité des terres, mais aussi les services qui y sont rendus.

Dans le temps, le cimetière de la Gombe, était le plus prestigieux, situé dans la commune qui porte son nom, dans ce cimetière, plusieurs personnalités politiques mais aussi des célébrités y sont entrées. A titre d’exemple l’on peut citer Luambo Makiadi, Pépé Kalé, Madilu Système pour ne citer que celles-là.

Gombe a donc été fermé depuis des années fautes d’espaces et d’autres cimetières aussi prestigieux ont vu le jour, notamment la Nécropole Entre Ciel et terre situé dans la commune de la N’sele.

À la Nécropole, ll est clair que ce n’est pas une affaire des démunies. Il faut avoir les moyens pour débourser entre 1300 à 1800 dollars pour ceux de la classe moyenne afin de disposer une dernière demeure à un parent décédé.

Combien faudra t-il débourser pour enterrer dans d’autres cimetières particulièrement au cimetière de Kinkole Nouvelle Cité? Ici, ce n’est donc pas une affaire des riches mais les conditions sont plus ou moins acceptables. riches mais aux conditions acceptables un parent décédé ? Il faut prévoir 6 à 500 dollars dans l’espace dit VIP. Les caveaux sont construits soit en carreaux pour le prix susmentionné.

Au même cimetière dans l’espace dénommé Mabele ya Kaka, soit ancienne terre, il faut payer entre 450 à 400 dollars. Aussi, il n’y a plus assez d’espace, ce qui fait que les canaux s’enchevêtrent.

JAM

By 24news