Réprise des cours annoncée pour ce lundi 22 février sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo. En ville de Beni dans le Nord-Kivu, certains élèves disent être prêts à reprendre le chemin de l’école pendant que d’autres trouvent d’irrealiste cette mesure vu la persistance de la pendemie de Covid-19 et la situation sécuritaire actuelle dans la région de Beni.

Pendant ce temps, le syndicat des enseignants du Congo (SYECO) territoire de Beni, pense que les enseignants nouvelles unités seront pris en charge avant la réprise des cours prévue pour le lundi.

Mwami Pascal Bulemo son sécuritaire permanent, indique par ailleurs que certaines salles de classe sont encore occupées par les déplacés de guerre, d’où son appelle aux autorités compétentes de pouvoir prendre des dispositions utiles pour que les cours reprennent dans des bonnes conditions

Et au même moment, malgré les circonstances actuelles liées à l’insécurité caractérisée par la tuerie de civils par les rebelles ADF et la situation sanitaire au pays avec la pandémie du covid-19 mais aussi la réapparition de la maladie à virus Ebola au nord Kivu, les cours pourront reprendre en sous division de l’EPST de Bulongo ce lundi 22 février comme partout en RDC.

C’est le sous-proved de cette sous division qui l’a fait savoir au cours d’un entretien avec la presse locale ce vendredi 19 février 2021.

Pour rappel, la reprise des cours est prévu pour ce lundi 22 février dans toute la République, après environ deux mois de suspension suite à la deuxième vague de Covid-19.

Gires Kasongo

By 24news