La victoire du Front Commun pour le Congo à l’élection sénatoriale organisée par la Ceni ce vendredi 15 mars sur l’ensemble des assemblées provinciales du pays est sans appel. La plateforme créée par l’ex-Chef de l’Etat Joseph Kabila, qui est l’autorité Morale de cette famille politique,  rafle 91 sièges ne laissant au Cache et Lumuka que 9 sièges soit 3 pour le premier et 6 pour le second.

Des résultats prévisibles certes, mais un peu au delà des attentes. Un travail de fond a donc été fait pour que le Front Commun pour le Congo reste incontournable dans la gouvernance de la République Démocratique du Congo.

Dans un communiqué publié ce vendredi 15 mars, signé par le Coordonnateur du FCC, Néhémie Mwilanya Wilondja a salué d’abord la poursuite du processus électoral et félicite la Ceni pour le travail abattu soulignant par ailleurs l’importance de ces scrutins.

‘’ En effet ces scrutins tenus dans 24 des 26 provinces du pays, permettent de renouveler, pour la première fois depuis 2007 la chambre haute du parlement ’’, note l’Honorable Néhémie Mwilanya dans son communiqué.

Quand on considère le poids de la chambre haute au sein des institutions étatiques, l’on doit tout de suite comprendre ce que représente cette énième victoire du Front Commun pour le Congo.

‘’ En obtenant une très large majorité de plus de de deux tiers au sénat, le Front commun pour le Congo, qui se félicite de cette victoire électorale,confirme sa prépondérance en tant que première force politique en République Démocratique du Congo’’ peut-on lire dans ce communiqué.

Pour bon nombre d’observateurs, la victoire du FCC aux sénatoriales n’est que conséquence d’une machine politique bien pensée et réfléchie avant sa mise en application dans le but de rester  au centre des grandes décisions qui touchent le devenir du pays.

Une victoire, ça se félicite.

‘’ Le FCC félicite, par ailleurs chaleureusement les sénateurs élus ainsi que tous les députés provinciaux qui ont observé la discipline et la cohésion recommandée par l’Autorité Morale, le Camarade Joseph Kabila Kabange’’. Le FCC invite ses membres députés provinciaux à demeurer mobilisés en vue des “élections restantes des gouverneurs et vice-gouverneurs prévues pour bientôt’’,  conclut le communiqué.

 

JAM

 

By 24news

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous