Acacia Bandubola, ministre de l’économie nationale était devant les députés nationaux, membres de la commission suivie et évaluation ce jeudi 28 Mai 2020.

Elle est venue s’expliquer sur la hausse des prix des biens des premières nécessités qui s’observe sur les marchés, alors que certaines taxes ont été gelées par le gouvernement.

La commission a démonté que durant ce temps de crise liée à la Covid-19, le gouvernement a décidé des mesures conjoncturelles ayant pour finalité, d’investir dans les secteurs productifs comme l’agriculture, la pêche, l’élevage ainsi que tout ce qui se rapporte au développement rural. Il est également engagé dans le partenariat public-privé en vue de ravitailler les grands centres urbains en vivres.

Plusieurs autres questions ont été abordées lors de ces échanges en commission. C’est entre autre la problématique de la TVA, le petit commerce réservé aux nationaux, le prix du baril de pétrole, ainsi que les barrières qui obstruent les échanges économiques entre les entités territoriales.

La commission réserve la primeur de l’information sur cette audition au bureau de l’Assemblée nationale, a en croire son rapporteur, le député Garry Sakata.

Jonsard Mikanda

By 24news

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous