Trafigo copy
Sonas
Spécial Auto Garage
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

Les sinistrés de la dernière éruption du volcan Nyiragongo cantonnés dans le camp érigé en territoire de Nyiragongo se sont réveillés en colère ce mercredi 29 septembre.

Ces derniers sont descendus dans la rue, barricadés la route avec des pierres pour selon eux, dénoncer un détournement des fonds leur offerts par l’ancien gouverneur de la province du Katanga, le chairman Moïse KATUMBI CHAPWE, arrivé à Goma lundi dernier, et qui, lors de son meeting aurait parler de la somme de leur aide.

Ces sinistrés disent refuser de revenir dans leur campement avant que la situation ne soit tirée au clair. La police nationale a aussitôt déployé ses éléments dans cette partie en vue de faire revenir l’ordre.

Notons ici que l’interdiction du gouvernement de construire sur la nouvelle lave demeure d’application alors que les sinistrés n’ont nul part où s’abriter.

Daniel Muhindo