La situation sécuritaire à l’est de la république démocratique du Congo et l’apport de la Monusco dans la riposte contre la covid19 étaient au menu des échanges mardi 26mai à la cité de l’Union Africaine entre le président Tshisekedi et Leila Zerouggi, représente spéciale du secrétaire général des nations unies en RDC

Pour Zerouggi, ses échanges avec le chef de l’État est consécutive à la multitude des cas de violences et d’atrocités vis-à-vis des populations civiles à l’est du pays,notamment l’incendie de 150 écoles et 18 hôpitaux par les groupes armés dans la zone Djugu dans la province de l’Ituri

” C’est dramatique, c’est criminel” s’est elle alarmée devant la presse avant d’appeler au renforcement de la présence militaire et à la réconciliation communautaire des populations de Nord et Sud Kivu

PL

By 24news

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous