Le chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi a évoqué la nécessité de la stabilisation du taux de change du Franc congolais par rapport au dollar américain qui depuis plus d’une semaine est passé de 17500fc à 18500fc pour 1$.

 

Le Président de la République a relevé qu’un dérapage du taux de change du dollar dans le sens de la hausse face au franc congolais a toujours des effets néfastes sur le pouvoir d’achat de la population.

Voilà pourquoi, il a instruit au Premier Ministre et au ministres directement concernés par l’économie et les finances publiques ainsi qu’au gouverneur de la Banque Centrale de veiller à la stabiliser et à l’appréciation du franc congolais.

Une telle décision ne pouvant être durablement soutenue que par la promotion de la production interne, le président Tshisekedi a recommandé aux ministres de l’Agriculture et du Développement Rural de produire un plan pour la relance de la culture du riz et au Gouvernement, de manière générale de soutenir les initiatives locales visant l’autosuffisance alimentaire ; d’aider le DAIPN à relancer ses activités en vue de ravitailler Kinshasa en denrées de première nécessité.

Au sujet du DAIPN, le ministre de Finances a été invité à faire rapport au Gouvernement sur le paiement dû à cette structure spécialisée dans la production industrielle du petit élevage des produits de maraichages.

Yvette Ditshima

By 24news

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous