En réagissant aux manifestations des militants supposés de l’Udps, le coordonnateur du FCC le député Néhémie Mwilanya affirme que « ces actes inquiétants deviennent récurrents». Et  promet que la plateforme chère à Joseph Kabila réservera des réponses proportionnelles au niveau judiciaire, parlementaire et politique. «Trop c’est trop», dixit le Coordon du FCC à la presse.

Au cours d’un point débat presse tenu ce mercredi 24 juin, le coordonnateur de la famille politique de Joseph Kabila dénonce et condamne ces actes qu’elle assimile au vandalisme.

«De même, elle condamne et dénonce la manière la plus ferme tous les actes prémédités de vandalisme dont sont victimes les hauts responsables, chefs de partis et regroupements de sa plateforme».

Il convient de retenir que lors de ces manifestations, plusieurs propriétés immobilières supposées appartenir aux cadres du FCC ont été pillées et saccagées à Kinshasa par les militants supposés de l’Udps.

Yvette Ditshima

By 24news

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous