Paul Kagame, Président du Rwanda, a passé des temps pas très confortables au sommet des chefs d’État et gouvernements de l’Union Africaine tenu à Niamey le vendredi 25 novembre dernier.

En effet, conduisant la délégation congolaise, le représentant de Félix Tshisekedi a, lors de sa prise de parole, eu des mots pour dénoncer l’agression dont est victime son pays face au Rwanda de Paul Kagame.

Jean-Lucien Bussa, ministre du commerce extérieur n’est donc pas allé par le dos de la cuillère pour fustiger le rôle déstabilisateur que joue le président rwandais dans la sous région, particulièrement à l’Est de la RDC où ses troupes apportent soutien en armes et hommes au M23.

” le Rwanda s’est érigé en pole de déstabilisation de la RDC en se livrant à des actes de rupture de paix et de sécurité dans la région de grands lacs”. Déclare-t-il

Jean-Lucien Bussa n’a pas eu de retenue face au Président Kagame qui, aux yeux de tous, s’illustre comme un maillon d’instabilité dans une Afrique qui malgré tous les potentiels, a encore du mal à se tailler un chemin de progrès. Le ministre du commerce extérieur de la RDC, un homme qui n’a jamais eu sa langue dans la poche a justement profité de l’occasion lui offerte à ce sommet pour hausser une fois de plus la voix de la RDC qui malgré la bonne volonté affichée par son Chef de l’État de tisser des relations de bon voisinage avec le Rwanda, se voit poignardé par le Rwanda. Une situation qui ne permettra pas à la sous région d’aider le continent à atteindre les objectifs de développement tels que fixés par l’Union Africaine.

” l’insécurité est l’un des facteurs de sous industrialisation de l’Afrique. Oui, pas de sécurité, pas d’investissement, pas d’investissement pas d’industrialisation, pas d’industrialisation, pas de commerce robuste ” a rappelé le représentant de Tshisekedi à ce sommet.

l’Afrique qui connait très bien la situation que traverse la RDC est appelé à jouer son rôle pour exercer une pression sur le Président rwandais afin que la paix soit rétablie.

Bussa a demandé à Paul Kagame lors de cette rencontre, de rappeler ses troupes qui occupent plusieurs positions dans les territoires congolais. La RDC se réveille et mène ainsi une bataille acharnée sur tous les fronts pour faire valoir sa cause qui reste noble.

 

La rédaction

 

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous