Les Nations unies n’ont pas écouté la voix du peuple congolais. La population du Nord-Kivu voulait le retrait définitif des Casques bleus de la RDC. C’est pourquoi elle-même a organisée des manifestations qui étaient soldée par des morts en juillet dernier ». Réaction du mouvement citoyen Génération positive, après avoir appris que le conseil des Nations unies a renouvelé le mandat de la Monusco pour une année de plus. Jimmy Nziali leader du mouvement Génération positive se dit être étonné de cette décision.

« La population était claire. Elle ne voulait plus de la Monusco. Et lorsque les nations unies prorogent le mandat de la Monusco, nous constatons et nous considérons cela comme une provocation.  Nous n’allons pas accepter cette Nième bêtise des nations unies. Elles nous prouvent qu’elles n’écoutent pas la population. C’est un mandat inutile. La protection des civils, ce qu’ils n’ont pas pu faire pendant le temps passé. Nous voudrions voir tous les casques bleus quitter la RDC » tranche Jimmy Nziali, leader du mouvement.

C’est ce mardi 20 décembre 2022 que le conseil de sécurité des nations unies a voté à l’unanimité cette décision de renouveler le mandat de la Monusco pour une année.

 Cette résolution voté par les membres du conseil, se focalise sur la protection des civiles et sur la démobilisation dans le programme PDDRCS  et sur la réforme de la sécurité. Ces trois secteurs clés constituent la priorité de la monusco . La mission mettra tout en Ouvre   pour que cela soit possible » révèle Bintu Keita responsable de la mission en RDC,

Pour rappel, en date du 25 jusqu’au 30 juillet 2022, des marches pacifiques ont été organisées dans différentes agglomérations du Nord-Kivu pour exiger le départ de la Monusco de la RDC. Cette action a coûté la vie à 33 personnes.

Daniel Muhindo

 

×

Hello!

Click one of our contacts below to chat on WhatsApp

× Contactez-nous