Alors que les oreilles de tous les congolais attendent le verdict du procès dit de 100 jours, le gouverneur du Sud-Kivu Théo Ngwabidje Kasi convie la population de sa province au calme particulièrement celle de Bukavu et leur demande de vaquer librement à leurs activités dans le strict respect des gestes barrières contre la Covid19.

Le Gouverneur du Sud-Kivu réaffirme son engagement à combattre la haine et le tribalisme dans le Sud-Kivu et appelle les kivusiens à demeurer unis et à laisser la justice faire son travail.

«Ce verdict ne doit, en aucune manière, constituer un facteur de division au sein de notre population; bien au contraire, nous devons demeurer unis et laisser la justice, que nous voulons indépendante, faire son travail. C’est ici pour moi l’occasion de réaffirmer mon engagement à combattre la haine et le tribalisme…», à t-il lancé dans un communiqué qui porte sa signature.

Ainsi, le Chef de l’exécutif provincial du Sud-Kivu ajoute que tout kivusien est invité à faire échec à tous les manipulateurs d’opinion qui cherchent à détourner la population du Sud-Kivu de ses vrais défis actuels que sont le développement et la lutte contre la pandémie de Covid19, en distillant parmi eux le venin de la division, de la haine et du tribalisme.

Yvette Ditshima

By 24news

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous