Le collectif des avocats de Vital Kamerhe a réagi après le verdict à travers Jean-Marie Kabengela.

«Le jugement prononcé à l’endroit de Vital Kamerhe contient beaucoup de violations de droit», a soutenu ce dernier.

Membre de ce collectif, Jean-Marie Kabengela annonce que dès la semaine prochaine, Vital Kamerhe va en appel pour corriger ces violations.

« Notre client va aller en appel pour que le juge d’appel puisse corriger beaucoup de violations de droit contenues dans le jugement qui vient d’être prononcé. Vous avez suivi le juge prononcer la confiscation des biens, des comptes de la femme de notre client et des enfants, lesquelles personnes n’ont pas été appelées en instance. On ne peut pas prononcer une condamnation, soit-elle civile à l’encontre d’une personne non appelée en instance » , a protesté Me Jean-Marie Kabengela.
Dans le même ordre d’idées, il évoque les violations de certaines dispositions :

« Le juge a violé le droit de l’homme et surtout qu’il évoque une ancienne circulaire de la Cour Suprême, laquelle a été remplacée. Au-delà de cela, il y a un règlement intérieur de la Cour Constitutionnelle qui impose au juge l’attitude à prendre lorsqu’une exception d’inconstitutionnalité est soulevée ».

Bénédictedicte Kamoni

By 24news

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous