Il n’y a que les esprits faibles pour noircir systématiquement les dirigeants, même quand ces derniers mettent en oeuvre des actions d’éclat. A Bukavu plus particulièrement, certains individus sont recrutés pour noircir le tableau du gouverneur Théo KASI. Systématiquement et je pèse mes mots.

Malheureusement pour ces derniers, ce gouverneur, contre vagues et marées, conduit la province du Sud Kivu, en une année de son règne, lentement et sûrement, vers le développement. Tenez par exemple :
En moins d’une année, ce gouverneur a été sur tous les fronts : catastrophes naturelles, incendies, réhabilitations des routes, virus Ebola, Coronavirus, dossiers sécuritaires dans les hauts plateaux d’ Uvira et de Kalehe, réunions du conseil des ministres et de sécurité dans les territoires, électrification dans certains territoires, paiement régulier dotations députés provinciaux et leurs arriérés, etc… La liste est longue.

Le moment venu, je suppose, monsieur le Gouverneur se fera le plaisir de présenter son bilan au peuple.
Faut il aussi rappeler que ce gouverneur a, très tôt, été confronté à des problèmes politiques en ce sens qu’ il devait se prononcer pour tel ou tel autre regroupement politique. Tous ces éléments font qu’ un gouverneur de province ne puisse pas se concentrer sur les objectifs à atteindre.

Par ailleurs, depuis deux mois déjà, la vie économique et sociale est pratiquement arrêtée suite au coronavirus. Pourquoi ignorer tous ces facteurs dans vos analyses ?
Faut il aussi rappeler qu’ en une année une autorité provinciale ne peut pas tout redresser, dans une province comme le sud Kivu très arriérée en matière de développement et où les citoyens sont quelque peu limites socialement ? Tuache buyumwai shiye bote, sinon utilisons buyumwai yetu juu ya maendeleo.

A mon humble avis, le Gouverneur KASI THEO bénéficie des circonstances atténuantes. Cependant que les signes de la relance de la province du Sud Kivu sont déjà visibles. En une année on ne peut pas tout faire. Ce gouverneur a un mandat, sur base duquel il a établi son programme. Tout en lui prêtant mains fortes, laissons lui le temps de mettre en place toutes ses stratégies de développement du Sud Kivu.

En définitive, rien ne sert de noircir le tableau du gouverneur THEO KASI, car ses actions vous contredisent déjà. Nous sommes tous citoyens de Bukavu et nous nous connaissons Tous, ainsi que les modes opératoires des uns et des autres.
Il y a moyen de transformer nos lamentations en énergie positive pour contribuer au développement de la province. Et toutes ces jérémiades ne nous avancent à rien.

MIRINDI Adolphe

By 24news

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous