Trafigo copy
Sonas
Spécial Auto Garage
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

Dans le cadre des activités de la 10ème édition du festival ME.YA.BE. , le centre cultuel “Tongo elamu”, a organisé ce samedi 11 Septembre à Kinshasa un carrefour d’échanges entre la presse et les artistes sur l’éveil de la conscience et du développement artistique.

Avec à sa tête Jacques Bana Yanga, le centre culturel “Tongo elamu“ se veut un cadre d’échanges, de formation, de création, de diffusion et d’émergence de jeunes talents artistiques.

Lors des échanges, Jacques Bana Yanga est revenu sur les attentes du festival ME.YA.BE., qui pour lui est un moyen de valoriser la danse moderne et contemporaine en République démocratique du Congo.

Par ailleurs, il exhorte les artistes, les jeunes en particulier à considérer ce festival comme une occasion pour parfaire leurs arts et les faire connaître au public.

« Les artistes doivent saisir cette opportunité, les partenaires étrangers seront là, C’est carrément une occasion de se faire connaître partout dans le monde.», a-t-il dit

Il ne s’arrête pas qu’à Kinshasa, le festival ME.YA.BE. va s’étendre en province, son initiateur signale que les éditions prochaines se tiendront dans quatre (4) provinces de la République.

Yvette Ditshima