Trafigo copy
Sonas
Spécial Auto Garage
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

Le véhicule du ministre ougandais des Transports, ancien chef de l’armée, a fait objet d’une attaque par des individus non identifiés ce mardi 1er juin.

L’annonce a été faite par le porte-parole du gouvernement.  Si l’autorité ministérielle s’est tirée de l’attaque juste avec des blessures par balles, son garde du corps ainsi que sa fille n’ont pas eu la même chance. Ces derniers ont rendu l’âme sur les lieux de l’attaque.

A en croire les détails qui ont été fournis par la police sur l’attaque et relayés par LNT International, elle aurait été menée par des hommes armés ayant suivi à moto  la voiture du général Edward Katumba Wamala sur près de cinq kilomètres avant d’ouvrir le feu.

« Le motif exact de cette fusillade ciblée n’est pas encore établi. Nous considérons de telles attaques comme une forme de crime organisé, avec un potentiel extrémiste destiné à miner la stabilité actuelle », martèle dans le communiqué l’inspecteur général de la police, Paul Lokech.

Signalonss que ce n’est pas la première fois qu’une autorité ougandaise fasse objet d’ une attaque pareille avec un même mode opératoire.

Tshokuta ben andré

By 24news