Trafigo copy
Sonas
Spécial Auto Garage
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

L’opinion ne cesse de réagir suite à l’incursion des rebelles à Bukavu dans la nuit de mardi au mercredi 3 novembre dernier.

Ce vendredi 5 novembre, c’est le cas du président de l’ECiDé et cadre de Lamuka, Martin Fayulu, qui avant de présenter ses condoléances aux familles éprouvées, exige une “enquête sérieuse pour éclairer les nombreuses zones d’ombre”, dit-il sur un tweet.

«Mes condoléances aux familles des civils et des militaires qui y ont perdu les leurs», a-t-il compati.

Selon plusieurs sources la ville de Bukavu a été attaquée la nuit de mardi 2 novembre par les rebelles appelés “Waza Lendo”, ces derniers s’étaient emparé par la force les sites stratégiques. Le bilan de cette attaque faisait état de six assaillants tués, quatre blessés, 36 assaillants capturés. Du côté de l’armée loyaliste, le bilan fait état de deux militaires FARDC tués, un policier tué, 14 armes de guerre récupérées.

Yvette Ditshima