Trafigo copy
Sonas
Spécial Auto Garage
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) sortent de leur silence après des violences rebelles dans la chefferie des Bashu en territoire de Beni. Vous le savez, ces violences ont causé la mort de six personnes et l’incendie de huit maisons d’habitation la semaine dernière dans le village Kilau.

Selon l’armée, ces violences seraient attribuées aux miliciens maï-maï actifs dans cette contrée de suite d’un conflit coutumier entre deux familles royales de la chefferie des Bashu.

Le général de Brigade Sylvain Ekenge porte-parole du Gouverneur militaire qui l’a fait savoir au cours d’un point de presse ténu ce lundi en ville de Beni, indique que l’armée congolaise est déjà en pied d’œuvre pour rétablir la sécurité dans cette zone.

Réagissant à une série des journées sans activités décrétées par la société civile et la notabilité de Bashu pour réclamer la réleve de certaines autorités militaires, le général de Brigade Sylvain Ekenge, appelle plutôt à la collaboration avec les Forces de sécurité pour que la paix et la sécurité soient vite rétablies.

Gires Kasongo