Inhumée provisoirement au cimetière de la nécropole entre Terre et Ciel à Kinshasa dans la commune de N’sele, la dépouille mortelle du chanteur Congolais Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba dit Papa Wemba, sera bientôt transférée pour toujours à sa résidence située au quartier Macampagne dans la commune de Ngaliema. Après son inhumation définitive, cette résidence sera transformée en musée.

Une décision qui a été prise au cours de la 39eme réunion du Conseil des ministres. En ce moment, le gouvernement a jugé bon d’immortaliser ce grand chanteur congolais connu sous l’étiquette de *roi de la rumba congolaise*.

Pour y arriver, une commission composée du Vice-premier ministre en charge des Infrastructures et Travaux publics, Willy Ngoopos; du ministre d’Etat en charge de l’Urbanisme et de l’Habitat, Pius Muabilu et du ministre de la Culture et des Arts, Jean-Marie Lukundji, a été mise en place pour étudier les modalité d’acquisition de cette résidence déjà mise en vente par la famille Shungu depuis un certain temps. Selon les dernières informations parvenues à notre rédaction, les démarches sont déjà en cours.

Comme signalé ci-haut, une fois que la dépouille de Papa Wemba sera inhumée définitivement à sa résidence , le lieu sera transformé en musée et en studio d’enregistrement moderne. C’est une façon pour le gouvernement congolais de conserver ce bel héritage culturel laissé par le légendaire chanteur congolais Jules Shungu Wambadio.

Décédé sur scène le 24 avril 2016 en Côte d’Ivoire lors d’un festival, Papa Wemba a réussi à exporter la culture congolaise non seulement par la musique, mais aussi par le cinéma à travers son film *”La vie est belle”*. Son nom restera à jamais gravé dans les annales de la culture congolaise.

Armel Langanda

By 24news

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous