Trafigo copy
Sonas
Spécial Auto Garage
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

Le président de l’Assemblée nationale Christophe Mbosso a accordé une fois de plus un délai de trois jours à la plateforme confession religieuse pour harmoniser les vues autour de la désignation des animateurs de la CENI.

C’est au cours de la plénière de ce jeudi 30 septembre que Christophe Mboso a lâché cette phrase aux allures d’un ultimatum.

«Il revient à la société civile/confession religieuse d’harmoniser les vues pour permettre à l’assemblée nationale de continuer avec le reste du processus électoral»

Dans une interview à BBC depuis New York, Félix Tshisekedi avait laissé entendre que tout était mis en place pour interroger l’assemblée nationale si les choses continuaient à coincer au sein des confessions religieuses.

Faustin Kalenga