Un jour après une vive tension à Mbuji-Mayi pour contester l’éviction de Jean-Marc Kabund du bureau de l’Assemblée nationale, le gouverneur Jean Maweja Muteba appelle ses administrés au calme. Dans son message adressé aux Kasaïen ce 26 Mai 2020, le gouverneur de Province a regretté la perte des biens matériels à Mbuji Mayi, suite au débordement marqué par certains manifestants.

L’autorité urbaine a condamné par la même occasion, ces actes en demandant à la justice de faire son travail pour établir les responsabilités sans complaisance.

Jean Maweja a exhorté des administrés à la protection du patrimoine qui peint l’infrastructure de la province.

“Chers compatriotes, c’est notre frère qui est aux commandes du pouvoir politique dans notre pays. C’est donc nous qui avons actuellement la destinée de notre province et de notre pays. Ainsi, c’est nous qui sommes dès lors les gardiens du patrimoine de notre propre province”, a t-il dit.

Le gouverneur du Kasaï Oriental a lancé un appel à la paix pour favoriser le développement de la province.

“Voilà pourquoi je vous lance un appel à la tolérance, au calme et à la paix” plaide Jean Maweja, qui invite sa population à demeurer unis avec le chef de l’État malgré la déchéance de Jean Marc Kabund.

Pour rappel, la ville de Mbuji Mayi connait des vives tensions depuis la déchéance du président intérimaire de l’udps, au poste du premier vice président de l’Assemblée nationale.

Jonsard Mikanda

By 24news

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous