Ce jeudi dans la matinée, devant le siège de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, des jeunes se réclamant du mouvement citoyen ECCHA et vêtus des t-shirts blancs barrés du nom de cette structure ont manifesté pour dénoncer la corruption dans le chef de certains acteurs politiques kinois.

Leurs cibles, Deo Kasongo, candidat gouverneur de la ville de Kinshasa, et le député provincial Mike Mukebayi, accusés d’être respectivement corrupteur et corrompu et indexés comme instigateurs d’une autre manifestation organisée mercredi à l’hémicycle par une branche du mouvement ECCHA.

“Nous dénonçons cette pratique consistant à se servir des mouvements citoyens pour attaquer des adversaires politiques”, ont-ils dénoncé affirmant que les deux acteurs politiques précités ont mis en jeu des milliers de dollars pour mobiliser les jeunes déployés mercredi à l’Assemblée provinciale.

Les manifestants aperçus jeudi devant le siège de l’organe législatif kinois ont jeté des tracts et où on pouvait lire des messages hostiles à Deo Kasongo et Mike Mukebayi. Les députés provinciaux de Kinshasa ont poursuivi jeudi le vote, article par article, de leur règlement intérieur.

 

Nez-Zolo Mutinda Joel

 

By 24news

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous