La cour constitutionnelle a confirmé dans la nuit du 19 au 20 janvier,  Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo comme président de la république démocratique du Congo, au terme des scrutins combinés du 30 décembre 2018.
Après la publication des résultats provisoires par la commission électorale nationales indépendante, la haute cour a rendu cependant son verdict qui n’appellera plus à un autre recours.
Ainsi, Felix Tshisekedi, héritier politique d’Etienne Tshisekedi décédé le 01 février 2017 à Bruxelles est devenu le 5 em président de la Rdc depuis son indépendance le 30 juin 1960. Il présidera à la destiné d’un pays à la dimension d’un continent pour les cinq prochaines années.
Il faut rappeler que le président de l’Union pour la démocratie et le progrès social a été farouchement soutenu par Vital Kamerhe le président de l’Union pour la nation congolaise dans une coalition denomée cap pour le changement CACH.
L’arrêt de la cour constitutionnelle a été rendu à l’issue d’un procès qui a opposé Lamuka, coalition qui a porté la candidature de Martin Fayulu à la présidentielle contre Cache. Les juges de la cour ont rejeté et jugé non fondé les trois moyens ( deux principaux et un subsidiaire) présentes par les avocats de Lamuka de Martin Fayulu.  Et la requête relative à l’annulation de vote pour la présidentielle à béni et butembo a été considérée comme recevable mais non fondée. Sachez que Le nouveau président prêtera serment le jeudi 24 janvier 2019 afin de prendre officiellement ses fonctions.
Jonsard MIKANDA.

By 24news

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous