Le président de la commission électorale nationales indépendante a dévoilé ce lundi 21 janvier devant la presse , les étapes du processus électoral qui sont restées. Corneille Nangaa Yobeluo a noté qu’avec la publication des résultats définitifs de l’élection présidentielle par la cour constitutionnelle , le processus électoral en cours a passé un cap important qui doit se poursuivre.
La plénière de la Ceni a examiné ce lundi la suite des grandes activités du calendrier électoral publié le 05 novembre 2017. Elle l’a réaménagé suite à la perte des matériels électoraux dans la nuit du 13 au 14 décembre 2018 à Kinshasa.
S’agissant de la suite du processus électoral, il faut retenir d’abord que le contentieux électoral des élections législatives nationales et provinciales se poursuit jusqu’au 23 Mars prochain.
Depuis ce 21 janvier, l’inscription des candidats sénateurs, gouverneurs et vices gouverneurs dans les 24 provinces de la RFC a démarré. Le 24 janvier, l’ouverture et l’installation des assemblées provinciales et le 26 janvier, l’Assemblée nationales sur les 24 provinces du pays.  Du 28 janvier au 11 février, l’acceptation des chefs coutumiers comme députés provinciaux à travers la RDC. Les dates du 06 et 18 Mars 2019 sont maintenues pour les élections des sénateurs, gouverneurs et vice gouverneurs.
La centrale électorale a précisé que dans les provinces du nord kivu et Mai Ndombe les élections des  sénateurs, gouverneurs et vice gouverneurs interviendront après l’organisation des scrutins directs des députés nationaux et provinciaux dans les circonscriptions de Béni, Butembo et Yumbi.
Dans sa déclaration, le président de la Ceni a félicité le peuple congolais et ses dirigeants ainsi que les services de sécurité pour leur implication afin d’avoir un processus électoral apaisé.
Jonsard MIKANDA

By 24news

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous