Il aurait fait un carnage le 11 janvier dans cet incident où les policiers commis à la garde du 1er vice-président de l’Assemblée nationale l’ont brutalement désarmé. Emmanuel Bope de la Garde républicaine a usé de sa maîtrise pour exécuter les ordres qui ont humilié l’ensemble de son unité qui se charge de la sécurité du Chef de l’Etat et de sa famille.

Alors que cet incident est à la base de la démission annoncée de Jean-Marc Kabund de la vice- présidence de l’Assemblée nationale, une association d’ enfants et femmes militaires a salué la maîtrise de cet élément de la GR en lui décernant le samedi 16 janvier un diplôme de mérite.

Cette association considère Emmanuel Bope comme une victime et par ce diplôme, elle veut l’encourager et récompenser la retenue dont il a fait montre alors qu’il avait une arme entre ses mains.

Bolangi Ikokota

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous