Décédé à Kinshasa depuis le 9 Janvier 2022, Francis Abilio Kidibi, membre de la famille Kisombe, a été retrouvé mort dans le véhicule sur la route du Tourisme dans la commune de Ngaliema.

La population quant à elle témoigne que la victime a été agressée par des gens ayant et détenant des objets militaires et l’une des personnes qui accompagnait le défunt Françis Kidibi Abilio a donc pu reconnaître le lieutenant GAEL, qui fait partie de la Garde républicaine.

La mère du défunt n’a pas tardé de porter plainte à l’Auditorat général militaire qui d’après elle, les auditeurs militaires ont aussitôt confirmé qu’il s’agissait d’une simulation d’un homicide volontaire déguisé en accident de circulation.

«Plus ou moins 10 personnes ont commencé à le tabasser à Kintambo Magasin, la police n’a pas pu intervenir par ce qu’il s’agissait des militaires. Un certain Gael de la Garde républicaine qui a incité ses collègues à tuer mon fils.Ils l’ont poignardé à la côte gauche, l’ont électrifié avec des matraques électriques et l’ont écrasé à terre sur la tête et ils l’ont emmené sur la route du Tourisme pour masquer leur crime», a expliqué Melie Kisombe, la mère du défunt et sœur de Yves Kisombe .

Cette dernière appelle les magistrats de l’ Auditorat militaire à ne permettre aucune interférence extérieure dans cette affaire là où le dossier évolue.

L’oncle de Francis Abilio Kidibi, le Coordonnateur national de CENAREMASOC/ UNC , Totshumany Kisombe a rassuré que la victime, son neveu se portait bien lorsqu’il avait quitté sereinement la maison pour se rendre à la fête de collation d’un de ses amis où il avait passé nuit avant qu’il se rende à la place Kintambo/ Magasin lieu où le lieutenant Gael et sa bande l’attendaient pour perpétrer ce crime odieux.

Rédaction

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous