Les Tradipraticiens entraînent des foules dans différents coins de la capitale congolaise sans crainte des conséquences qui peuvent en découler pour le rassemblement des plusieurs personnes durant cette période de coronavirus.

Malgré le nombre élevé des personnes atteintes du covid-19 ,et les appels des autorités politiques et sanitaires, à l’observance des gestes barrières pour freiner la propagation de Coronavirus,

Selon le constat effectué par notre reporter , au quartier 1 dans la commune de Masina non loin de l’entrée Petrocongo sur le boulevard Lumumba, les Tradipraticiens s’installent souvent leurs produits en dessous d’un arbre qu’ils prétendent traiter plusieurs maladies. Ici, la distanciation sociale est loin d’être observée, seuls quelques uns ont leur masque de protection.

A en croire certains d’entre eux,. “le Coronavirus n’est pas encore arrivé dans le district de la Tshango car si elle existait réellement, vu comment nous nous antassons lorsqu’il y a embouteillages, dans les arrêts et même aux marchés de circonstances ou nous allons nous procurer de quoi manger, en tout cas tout le monde serait mort”.lance cet habitant qui pense sue “le Coronavirus n’est qu’une invention des blancs notamment la Chine, les Etats Unis, et la France en complicité avec certaines autorités Africaines et malheureusement congolaises aussi, pour se faire de l’argent en vue de préparer leurs prochaines échéances électorales, c’est pourquoi cette maladie n’est pas pris au sérieux à Kinshasa lorsqu’on regarde par exemple la légèreté avec laquelle on traite les personnes atteintes de la dite maladie dans les hôpitaux…”

Alors que le gouverneur de la ville a déjà signé un arrêté portant obligatoire de port de masque dans les lieux publics, cette décision semble être ignorée même par certains éléments de la police qui ne portent pas le masque, ce qui donne une passe en or a quelques kinois qui pensent que le covid-19 n’existe pas, sinon la police serait parmi le premier a se soumettre à l’arrêté de Gentiny Ngobila. “Si les autorités ne tirent pas attention en arrêtant de pareil Tradipraticiens et tout ceux qui refusent de se soumettre aux ordres du président de la République, interdisant le regroupement de plus de 20 personnes, nous allons enterrés plus d’un million des morts au Congo Kinshasa pour cause de la non observation des gestes barrières…” S’est alarmé un taximan.

PL

By 24news

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous