Les décisions issues de la réunion interinstitutionnelle présidé ce lundi 18 mars par le Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo fait réagir le Front Commun pour le Congo. Par un communiqué signé par le coordonnateur du comité stratégique de la famille politique de l’ex-Chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange, le FCC estime que le cadre des concertations qui ont conduit aux conclusions annoncées, n’est pas approprié pour prendre des telles décisions.

‘’Le FCC relève qu’en tant que cadre de concertation ne dispose d’aucun pouvoir de décision, interinstitutionnelle ne serait fondée qu’à formuler des recommandations aux institutions constitutionnellement habilitées à prendre des décisions dans les matières ayant fait l’objet de ses délibérations.’’ note le communiqué.

Interinstitutionnelle qui a aussi annoncé le report des élections des gouverneurs et vice-gouverneurs, le FCC rappelle que la constitution confère à la seule CENI, la compétence d’organiser les élections . C’est donc exclusivement à cette structure indépendante que revient la charge de fixer le calendrier électoral et, le cas échéant de le modifier, poursuit le communiqué.

La première force politique du pays, fustige par ailleurs la décision relative à la suspension de l’installation des sénateurs élus, considéré comme un frein au processus de renouvellement du sénat tant attendu.

Le Front Commun pour le Congo a par ailleurs encourager la poursuite des enquêtes pour fait de corruptions tout en soulignant que celles-ci n’ont pas vocation d’entraver le processus de mise en place des institutions.

Le FCC à travers ce communiqué, exprime, peut-on noter, des inquiétudes sur la menace qui pèse sur le processus électoral en RD Congo.

‘’ Préoccupé par la menace qui pèse sur le processus électoral, pourtant âprement négocié, le Front Commun pour le Congo Invite toutes les parties prenantes au processus électoral à donner un sens à leur engagement , en œuvrant en faveur de son parachèvement. de ce fait , le FCC ne souscrit aucunement aux décisions sus indiquées qui vont à l’encontre de la constitution , des lois de la République et de l’objectif susmentionné’’, conclu le communiqué du coordonnateur de cette plateforme, l’Honorable-professeur Néhémie Mwilanya Winlondja.

 

Nez-Zolo Mutinda Joel

 

By 24news

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous