Les députés provinciaux de Mai Ndombe ont rejeté ce mercredi 24 novembre 2022 la lettre du contrôle du bureau initiée par le groupe de Neuf députés G9 en sigle.

Trois points ont été inscrits à l’ordre du jour à savoir :
l’adoption de l’ordre du jour, audition et adoption du rapport de la commission mixte PAJ et socio-culturelle sur l’edit portant reconnaissance de droit fonciers et forestiers des femmes dans le Mai Ndombe et la présentation de la lettre du groupe de Neuf députés G9.

Au cours de la plénière le député provincial Jérémie Engo a sollicité une motion incidentielle conformément à l’article 61 alinéa 7 pour rejeter la demande sollicitée par le groupe de 9 députés provinciaux G9.

Après cette étape,le président de l’Assemblée a demandé à la plénière de passer au vote.

En colère,le groupe de Neuf députés G9 initiateur de cette lettre ont quitté la salle .

” Le président Makombo a compris qu’il gère mal notre assemblée raison pour laquelle il a usé des manœuvres pour qu’il ne soit pas contrôlé.
Comme il a refusé le contrôle nous allons saisir notre hiérarchie afin que nous arrivions à le contrôler comme prévoit notre règlement intérieur en cas de refus nous allons passer au plan B”,a déclaré le président du groupe de Neuf députés G9 Castro Bamboka.

Malgré la sortie de la salle de plénière de ces députés sur le 21 députés qui composent l’Assemblée provinciale du Mai Ndombe 19 étaient dans la salle,six ont quitté la salle, deux se sont abstenus et 11 ont voté pour la motion incidentielle du député Jérémie Engo synonyme du rejet de la demande de contrôle du bureau faite par le groupe de Neuf députés G9.

 

Minimio Etiba depuis Inongo

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous