Le président de l’Union pour la Nation Congolaise, Vital Kamerhe, n’a pas la mémoire courte quant à son accord politique signé à Naïrobi avec Félix Tshisekedi, président de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social et actuel Chef de l’État dont le premier mandat prendra officiellement fin en décembre 2023. 

 

Dans un communiqué publié ce jeudi 24 Novembre, l’UNC rappelle implicitement à Félix Tshisekedi son rôle non négligeable joué dans la conquête de son pouvoir, et exhume le caractère irréfutable de l’accord signé avec son président consistant à obtenir le soutien de L’UDPS au candidat de l’UNC en 2023.

 

« Au lendemain du quatrième anniversaire de l’accord de Nairobi, le Président national félicite l’UNC, force qui a concouru à l’élection du Président Félix Tshisekedi à travers la coalition CACH (Cap pour la Changement) avec son partenaire UDPS », indique le communiqué de l’UNC qui précise que l’union sacrée est aujourd’hui basée sur cet accord de Nairobi.

 

En outre, Vital Kamerhe invite ses partisans à ” adopter une attitude conséquente ” en tant que membres du CACH pour soutenir le président de la République Félix Tshisekedi dont le mandat est déjà à son terme.

 

L’UNC, qui a évoqué la situation sécuritaire de l’Est au bas de son communiqué, dit déplorer, par ailleurs, le drame humanitaire qui résulte des tueries et attaques des populations par les forces négatives et reste convaincue de son plan de sortie de crise comme voie royale pendant cette période où la RDC est victime des attaques Rwandaises sous couvert du M23.

 

Rappelons que lors de sa tournée « Amani » dans la partie EST de la République Démocratique du Congo, l’ancien Directeur de cabinet de Félix Tshisekedi avait proposé une tripartite entre les autorités congolaises, Rwandaises, Ougandaises et à cela, ajouter le M23 après leur désarmement.

 

 

Faustin Kalenga

 

 

×

Powered by WhatsApp Chat

× Contactez-nous