Trafigo copy
Sonas
Spécial Auto Garage
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

Réunis lundi 22 novembre 2021 à Kinshasa, les députés nationaux et sénateurs de la province de l’Ituri dénoncent les massacres à perpétuité dans leur province et l’assassinat des civils par les miliciens CODECO en plein état de siège, sous l’œil impuissant des forces de sécurité.

Dans une déclaration rendue publique le même jour, les parlementaires de l’Ituri exigent l’ouverture urgente de l’enquête par le gouvernement afin d’en dénicher tous les impliqués pour que justice soit faite et que les complices soient déférés devant les instances judiciaires compétentes.

Les élus de l’Ituri recommandent au gouvernement à procéder à l’enterrement de toutes les victimes lâchement abattues par les forces négatives, la prise en charge de tous les blessés ainsi que tous les déplacés dont la destination n’est pas connue , indique le communiqué.

Les parlementaires de l’Ituri disent attendre du chef de l’État Félix TSHISEKEDI, la mise en application des recommandations lui adressées lors de la dernière audience leur accordée, notamment à travers, l’aménagement des animateurs de l’état de siège à l’est de la RDC.

À noter que les miliciens CODECO ont perpétré des massacres des civiles dans la province de l’Ituri, territoire de Djugu, secteur de Drodro, ce lundi dont le bilan officiel fait état de 20 civils tués, quelques blessés et plusieurs déplacés.

Faustin Kalenga